Hier, c’était la Saint Valentin… c’est donc aujourd’hui l’heure du bilan : Alors soirée pyjama pilou ou porte-jarretelles ?

Comme chaque année, les filles livrent une bataille sans nom : être ou ne pas être pour célébrer la Saint Valentin ?
Fêter la Saint Valentin est-ce un signe de faiblesse ? Ne pas la fêter n’est-il pas frustrant ?

Et les messieurs dans tout ça ! Je vous plains !

Il faut bien l’avouer pour une grande partie de la gente masculine, fêter la saint valentin (en plus de coûter un bras) est une corvée qu’il n’osent pas trop éviter sous peine de grosse bouderie qu’on ne manquerait pas de ressortir chaque année pour l’occasion.

Si votre dulcinée est une grande romantique et souhaite fêter la Saint Valentin en grande pompe… il ne vous reste plus qu’à faire un prêt à la banque pour 2 menus « Spécial Saint Valentin » dans son restaurant préféré : Cher mais simple… mais cher !

Là où ça se complique (mais pourrait vous coûter tout aussi cher si vous vous plantez), c’est si votre chère et tendre vous dit LA-PHRASE-QUI-TUE « On ne se fait pas de cadeau »… et là c’est le drame, vous ne savez pas quoi faire : Est-ce une manière de vous rappeler cette fête qui approche ou est-ce vraiment ce qu’elle veut ?
Heureusement, j’ai la solution : La Sainte Geneviève… le 13 février !

Conclusion : On est très très très compliquées nous les filles !

Publicités