Hé oui, déjà un an que je me suis lancée dans l’aventure Freelance, ! Après avoir tâtonné quelque temps quant à l’organisation administrative de ma boîte,  je me suis lancée « tête dans le guidon » pour mieux la développer (travailler plus, pour gagner plus !) et j’avoue avoir mis un peu de côté ma vie sociale. Il faut bien dire ce qui est, quand on arrive dans une nouvelle ville où on ne connait pas grand monde, qu’on n’est pas spécialement fêtard et que, cerise sur le gâteau, on travaille chez soi… on se métamorphose rapidement en ermite !

Bien évidemment au début, on se croit différent (paradoxalement, comme tout le monde), et c’est plein d’entrain qu’on fait tout pour ne pas être une épave qui se trimbale de son lit à son ordi en « mode zombi » pour travailler vêtu de son plus beau pyjama jusqu’à ce que 18h00 sonne, NON, NON, NON ET NON: Levée aux aurores, sport pendant une heure, douche, pomponnage, et c’est fraîche et pimpante qu’on s’installe à son bureau tout bien rangé la veille.
Mais, les mois passants, on zappe le pomponnage, les vacances ont porté un coup fatal au « le levée tôt » et par conséquent le sport s’est vu tronqué de moitié pour être ensuite rapidement supprimé…

Alors hier, c’était Samedi prise de conscience et coup de pied au cul, demain je repars sur les chapeaux de roues, vous en êtes mes chers témoins ! ^^

Publicités